Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog en français de Karim METREF
  • Le blog en français de Karim METREF
  • : Pensées, articles, lettres, Interviews, dossiers, photos, audios, vidéos et autres documents sur tout et sur rien en particulier. Elucubrations d'un esprit (di)vaguant.
  • Contact

Recherche

Liens

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 19:59

1marzo.jpgLa journée de lutte pour les droits des immigrés en Italie décrétée pour le 1 mars 2010 a eu un résultat éclatant. Au moins 60 villes, grandes et moyennes, ont participé. Mais des initiatives ont été ausii signalées dans de nombreuses petites localités. Les estimations du nombre de participants parlent de centaines de milliers de personnes mobilisées à travers tout le pays. Mais en réalité les formes et les lieux de mobilisations ont été tellement nombreux et disparates qu'il est impossible de donner une évaluation numérique exacte de la journée.

 

Ce qui est sûr c'est que les immigrés et aussi beaucoup d'italiens ont répondu en masse. Tous ont voulu crier leur désaccord avec les politique ouvertement raciste des institutions italienne tenues depuis quelques années sous le dictat d'un parti minoritaire: La ligue du Nord.

L'Italie qui travaille est sortie en masse et a crié haut et fort que la crise ne doit pas être facturée aux immigrés. Il y a eu une infinité de formes de mobilisations: Sit-in devant les Bureaux des étrangers, des lâchers de ballons et distributions de rubans jaunes (couleur symbole de la protestation), des tables d'information et de sensibilisations dans les quartiers et les marchés populaires, quelques entreprises où les étrangers sont nombreux ont fermé leur portes, parfois avec l'accord des patrons. Le marché de Porta Palazzo à Turin, l'un des plus grands d'Europe, était presque complètement vide le matin du lundi 1 mars. Petits commerçants marocains, égyptiens, roumains... et leurs ouvriers ont décidé de ne pas ouvrir boutique.

La protesta a pris aussi diverses formes artistiques: théâtre de rue, concert de musique, expos... Le mouvement du 1 mars italien a fait feu de tout bois. Mais le résultat plus grandiose a été obtenu par les manifestations. Partout les organisateurs attendaient quelques centaines de participants et ils ont été submergés par des milliers de personnes. Ceux qui ne devaient ètre que des rassemblement fixes se sont transformés en marches imposantes dans les rues des principales ville du Centre et du Nord de l'Italie: Rome, Florence, Milan, Bologne, Turin...

 

Le 1 Mars 2010 a marqué un point en faveur des immigrés, même si ce matin la majorité des journaux nationaux ont relégué les informations sur la mobilisation aux pages internes. Paradoxalement, à part la Ligue du Nord, tout les grands partis politiques ont annoncé leur solidarité. Comme si les immigrés étaient persécutés par des fantômes et non par ces mêmes politiciens de droites et de gauches qui se sont donnés le change depuis 20 ans pour leur rendre la vie impossible et adopter  ses lois absurdes qui lient à jamais l'existence de l'immigré à son contrat de travail.

 

Une bataille gagnée par les immigrés en Italie. Rien qu'une bataille dans une guerre qui s'annonce longue et cruelle.

 

 

 

Voir les photos de la journée:

devant le bureau des étrangers: http://www.flickr.com/photos/ciao-to/

grève des marchands à Porta Palazzo e manif: http://www.flickr.com/photos/indrit_aliu

 

La revue de presse (en Italien) : http://immigrati.organizzati.over-blog.org/article-rassegna-stampa-1-marzo-45913239.html

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim METREF
commenter cet article

commentaires