Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog en français de Karim METREF
  • Le blog en français de Karim METREF
  • : Pensées, articles, lettres, Interviews, dossiers, photos, audios, vidéos et autres documents sur tout et sur rien en particulier. Elucubrations d'un esprit (di)vaguant.
  • Contact

Recherche

Liens

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 23:53

bocassaLa vénérable maison Nobel de Stockholm a de nouveau publié son indiscutable verdict. Prix ​​Nobel dans divers domaines de la science, prix Nobel de littérature... Et pour la politique : Prix Nobel de la Paix.

 

Alfred Bernhard Nobel, avait déclaré dans son testament:

(...) Le capital, employé par mes exécuteurs testamentaires dans des placements sûrs, doit constituer un fonds dont les intérêts seront distribués annuellement sous la forme d'une récompense à ceux qui, au cours de l'année précédente, ont contribué au bien-être de l'humanité. La somme disponible sera divisée en cinq parties égales qui seront distribuées comme suit: une partie à la personne qui a fait la découverte la plus importante ou une invention dans le domaine de la physique, une (...) en chimie, un (...) dans le domaine de la physiologie ou de la médecine, un (...) dans la littérature, (…). Enfin, une partie à la personne qui a accompli le meilleur travail pour la fraternité entre les peuples, à l'abolition ou la réduction des armées permanentes et la formation et l'augmentation de mouvements pour la paix.

 

Le bon vieux Alfred était un grand scientifique mais très naïf, question politique, semble-t-il. Il l'a démontré au moins deux fois. Une première fois en inventant un puissant explosif sans penser qu'il aura de terribles applications militaires, et une seconde fois en confiant la mission d'utiliser son héritage pour favoriser la paix dans le monde à des institutions expression des monarchies scandinaves.

 

Dans ma langue, on dit qu'un jour, le berger est allé voir le chacal et lui a it: « Écoute, je dois partir en voyage et je veux te demander de veiller sur mes brebis en mon absence. » Le pauvre chacal se mit à pleurer. - « Mais pourquoi pleures-tu, chacal ? », demanda le berger. - "J'ai peur que ça ne soit qu'une blague." , dit le chacal en sanglotant.

 

Le prix est très vite devenu un puissant instrument politique entre les mains des puissances occidentales. La paix à laquelle se réfère le jury de Stockholm est une sorte de Pax Romana qui doit toujours être en faveur de leur camp. Hier puissant outil de propagande pour la Guerre Froide. Aujourd'hui au service de la Guerre Infinie. La fondation a récompensé a toujours rècopmpensé des personnes et des institutions plus que douteuses : Kissinger, Anouar El Sadate, Menahem Begin, Yasser Arafat, Shimon Peres, Yitzhak Rabin, Martti Ahtisaari, Barack Obama, Médecins sans sans frontiéres de Kouchner... et j'en passe et des pires.

 

Aujourd'hui, la commission attribue le prix à la Communauté européenne. Motif : «Le travail de l'UE est un exemple pour la « fraternité des nations ».

 

Mais peut-être que le bref communiqué de presse de la Fondation n'est pas assez détaillée et beaucoup d'entre nous ont besoin de plus de détails pour comprendre quel part du travail de la communauté européenne et de ses pays membre est un exemple de fraternité. Voici donc ci-dessous, le prix Nobel étant ce qu'il est, une liste d'actions qui ont aidé la fondation à décider pour l'UE:

 

- Pour avoir fait semblant de décoloniser, puis mis en place en Asie et en Afrique un système néo-colonial encore plus criminel;

- Pour ses multinationales qui exploitent, détruisent, empoisonnent le sol africain et organisent massacres, génocides, incitation aux guerres dites tribales ou ethniques pour protéger leurs intérêts sur le continent;

- Pour avoir contribué activement à la course aux armements et à la pollution nucléaire de la planète;

- Pour avoir pris part à la relance et le financement du nationalisme et de l'extrémisme religieux en Europe de l'Est et dans divers pays socialistes ou non-alignés;

- Pour avoir contribué généreusement aux guerres «contre la terreur» des compagnies pétrolières multinationales au Moyen-Orient;

- Pour avoir soutenu, politiquement et militaires, de nombreux dictateurs sanguinaires à travers le monde;

- Pour sa florissante industrie de l'armement;

- Pour ses trafics de déchets toxiques;

- Pour la contribution de ses banques dans les mécanismes usuriers qui ont étouffé hier partie des peuples du sud du monde et aujourd'hui menacent ceux du Nord.

- Pour les murs, le fil barbelés et l'armée érigés devant les migrants, et qui ont produit des centaines de milliers de morts dans les mers, les montagnes et les déserts;

- Pour avoir favorisé l'érosion du capital du secteur public vers le secteur privé, la spéculation et les paradis fiscaux;

- Pour la lourdeur et la futilité de sa bureaucratie;

- Pour ses dizaines de milliers de fonctionnaires grassement payés à ne rien faire;

- Pour le gaspillage de ses sièges à Bruxelles et à Strasbourg;

- Pour avoir complètement soumis le continent à la logique des banques et la spéculation financière ...

 

Et pour beaucoup d'autres choses que nous ne pouvons toutes énumérer ici...

 

Mais devant cette évidence d'un prix Nobel à la portée de tout le monde, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine vient un cri d'indignation, qui grandit de plus en plus. Nous voulons aussi nos prix Nobel pour la paix et nous les voulons maintenant. Nous avons nos candidats à présenter. Des candidats qui ont de meilleures références que ceux des précédents vainqueurs.

 

L’Amérique latine veut le prix à titre posthume pour Pinochet au Chili, pour Rafael Trujillo à Saint-Domingue, les généraux argentins des années 70 et 80, et aussi pour ceux du Brésil, nous le voulons pour les FARC, les trafiquants de drogue et les paramilitaires en Colombie .

 

Nous voulons de nombreux prix pour l'Asie, Polpot et les généraux de Birmanie en tête. Saddam Hussein et l'ayatollah Khomeiny.

 

Nous voulons que le trophée du Prix Nobel pour la paix reste pour toujours en Afrique comme la Coupe du monde Jules Rimet au Brésil. Nous avons dans notre continent une longue liste de personnes digne de ce titre:

Idi Amin pour l'Ouganda, Charles Taylor au Liberia, Jean Kambanda pour le Rwanda, les généraux algériens de la guerre sale guerre ex-æquo avec les émirs du Groupe islamique armé. Et puis le roi Hassan II sinon le Maroc va se fâcher. Nous voulons un prix pour Joseph Kony en Ouganda, mais nous le voulons surtout pour le plus beau et le plus grand de tous: son Excellence Illustrissime Empereur Bocassa Premier (et, heureusement, dernier).

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim METREF
commenter cet article

commentaires