Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog en français de Karim METREF
  • Le blog en français de Karim METREF
  • : Pensées, articles, lettres, Interviews, dossiers, photos, audios, vidéos et autres documents sur tout et sur rien en particulier. Elucubrations d'un esprit (di)vaguant.
  • Contact

Recherche

Liens

14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 22:26

boots.jpgLa paix à l'ombre des cannons?

Cela semble la voie de sortie vers laquelle est dirigée la protestation en Tunisie. L'armée a pris le pouvoir. Elle a envoyé le président en exil et nommé le Premier ministre Mohammed Al Ghannouchi Président de la République par intérim. Cela va sans doute mettre fin à la protestation. Mais va-t il résoudre les problèmes?

Cela ressemble à un scénario joué à plusieurs occasion dans l'histoire. La crise Tunisienne semble se diriger vers une solution à la Roumaine.

 

On chasse (ou on tue) le tyran. Puis l'armée organise un remaniement du pouvoir et forme un tout nouveau système, seulement qu'elle le fait en utilisant les hommes de l'ancien. «Tout changer pour que rien ne change!"

Depuis quelques jours, des rumeurs circulent sur le net sur l'armée. Un général aurait, selon ces voix, démissionné afin de ne pas tirer sur la foule. Les manifestants ont scandé des slogans à la gloire ont au pouvoir par l'armée, considérée, selon les mêmes voix, honnête et impartiale, à la différence des tant détestée forces de l'ordre ...

 

Aujourd'hui ce rêve de quelqu'un est devenu réalité. L'armée a pris le pouvoir et le contrôle des institutions. Elle a bloqué les frontières et les aéroports, après le départ de l'avion qui portera le président vers un exil doré, sans doute en France, comme pour tous dictateurs africains qui se respecte.

Cependant, au moment où j'écris, des nouvelles de l'arrestation de certains membres de la famille Tarabulsi. Les parents de l'épouse de Ben Ali. Un clan de voleurs et de rpaces qui étaient présents à tous les niveaux du pouvoir et qui ont razzié tout autour d'eux.

 

Après la prise du pouvoir, le Premier ministre a été autorisé à s'autoproclamer Président par intérim (contre la constitution, selon certains experts tunisien interviewés par Al Jazeera) et se prépare à nommer un gouvernement provisoire en prenant la matière première dans les rangs de l'ancien système.

Les nouvelles qui viennent de l'intérieur ou de l'extérieur ont déjà commencé à changer leur nature. Tandis que certains continuent à dire que les gens ne sont pas satisfaits de cette solution parce que Ghanouchi était détesté au moins autant que Ben Ali, sinon plus. D'autres, plus nombreux, Ont commencé à parler de plusieurs scènes d'euphorie et de la population qui est embrasse l'armée dans les rues. Tout dans ce final rappelle, les fausses révolutions qui ont abattu les régimes des pays de l'Est Européen, vers la fin des année 80.  

 

Le seul espoir est que les gens ne soient pas dupes et, maintenant qu'ils ont commencé à parler, qu'ils continuent de faire pression pour une période de transition aussi courte que possible. Afin de ne pas se retrouver avec 20 ans d'état d'urgence comme en Algérie. Pour demander immédiatement l'ouverture des espaces de liberté et la fin de la répression.

Partager cet article

Repost 0
Published by Karim METREF
commenter cet article

commentaires

Zénobie 15/01/2011 12:08


Garder l'espoir et se souvenir qu'on ne tire pas sur les salades pour les faire pousser, il faut du temps


Karim METREF 16/01/2011 20:49



Du temps et d courage. Merci zenobie